1/6

ACCOMPAGNEMENT À LA CRÉATION 2020/2021

> COMPAGNIES EN RÉSIDENCE / TRAVAIL AVEC LE TERRITOIRE

 

Parce qu'aucun spectacle ne peut se créer si on ne donne pas aux artistes les moyens de travailler, MIMA accueille en résidence cette saison 5 compagnies !

 

Créer un spectacle est une aventure artistique, humaine et culturelle.

Cette aventure à la fois fragile et passionnante demande un engagement de partenaires pour permettre l’éclosion de la création. Ça tombe bien, MIMA a un goût prononcé pour le risque et considère la fragilité comme une source de créativité et de vitalité. Ces temps de travail sont l’occasion pour certains publics de participer, de rencontrer et parfois d’être impliqués dans la création.
Venez découvrir les univers des artistes lors des présentations publiques de fin de résidence et goûter à la création avant leur diffusion sur le festival.

Pour plus d'informations, ou les propositions, contactez :

Emma Espelt - responsable des actions

05 61 68 20 72

1/3

Habitants du vide (Création mars 2021)

Cie Les Mains Libres

Saint Quentin La Tour / Salle des fêtes & École élémentaire

​> du 7 au 11 décembre 2020

Résidence de création & ateliers avec les enfants de l'école élémentaire de Saint Quentin La Tour

En partenariat avec l’école élémentaire de Saint Quentin La Tour, les rencontres entre la compagnie et les enfants alimenteront la création du spectacle « Habitants du vide ».

Les Mains Libres : Association artistique à vocation solidaire. Elle a été créée en 2013 pour porter, en France et à l’étranger, des projets où le spectacle vivant est un catalyseur de rencontres et un vecteur d'émancipation. L’association réalise des œuvres artistiques et des projets de médiation culturelle ambitieux en direction de publics divers. Elle regroupe des artistes professionnels, marionnettistes, comédiens, musiciens, circassiens…ainsi que des professionnels du milieu social.

Habitants du vide : C'est une action sur le thème de la confiance. Elle recouvre la création d’un spectacle de marionnettes, ainsi que la mise en œuvre d’actions culturelles centrée sur la construction, la manipulation de marionnettes et sur la pratique du théâtre gestuel. Le spectacle et les actions culturelles seront destinés à tout public à partir de 5 ans.

+ d'infos : site web de la compagnie

                 dossier du spectacle

                 Interview de Vincent Bacuzzi, le metteur en scène

Visionnez l'album-photos de la résidence de création (décembre 2020) / © Mima

1/2

Cie La Fleur du Boucan

La Ferme des Animaux (Création automne 2021)

Salle municipale de Moulin-Neuf

​> du 11 au 22 janvier 2021

Cie La Fleur du Boucan : créée en novembre 2015, sa direction artistique a été confiée à Nicolas Luboz, comédien et metteur en scène. La compagnie est basée à Toulouse et sa première création Mon prof est un troll (spectacle tout public à partir de sept ans) a reçu le soutien de la Ville de Toulouse, du conseil départemental de la Haute-Garonne et de la Région Occitanie. La Fleur du Boucan s’inscrit dans une démarche artistique pluridisciplinaire, elle défend un théâtre politique à destination du jeune et du tout public. Elle s’intéresse aux écritures contemporaines avec la volonté d’en soutenir les auteur·trice·s.

La Ferme des Animaux : Notre première création (Mon prof est un troll, 2017), abordait déjà la question de la tyrannie et racontait métaphoriquement l’arrivée d’un régime totalitaire au pouvoir. Pour cette deuxième, nous avions à cœur de poursuivre nos recherches et nos questionnements sur le pouvoir et ses applications. C’est dans cette démarche que nous avons relu La Ferme des Animaux de George Orwell. Cette histoire nous offre la possibilité de traiter en profondeur notre thématique : l’être humain face au pouvoir.

+ d'infos : site web de la compagnie

                 dossier du spectacle

1/2

La Rift Compagnie

Traversée (Création automne 2021)

Lieu à confirmer

​> du 19 au 23 avril 2021

La Rift Compagnie : La compagne est portée par une équipe pluridisciplinaire, composée de metteuse en scène, autrice, comédiennes et comédiens et de techniciennes, techniciens lumières, qui collaborent avec des constructeurs (masques, scénographe), des créateurs, créatrices sonores et vidéos. Ensemble, ils travaillent sur des sujets de société qui les questionnent et qui les bouleversent. Ils conçoivent ainsi des spectacles qui sont pensés pour être des espaces de discussions et de rencontres autour de thématiques fortes.

Traversée : Gran'Ma et sa petite fille que l'on surnomme Là, embarquent pour un voyage en bateau. Ensemble, elles tissent une histoire d'entre-aide entre deux

générations, un dialogue entre le mouvement et l'empêchement, entre l'aisance et le

déséquilibre, entre l'aventure et l'intime, entre l'immensité et l'imperceptible, entre ce qui est enfoui et ce qui jaillit. Un spectacle jeune public qui mêle théâtre gestuel, masqué et marionnettique

+ d'infos : site web de la compagnie

                 teaser du spectacle

1/2

Cie Les Philosophes Barbares

La recomposition des mondes (Création Mai 2022)

Lieu à confirmer

​> du 14 au 25 juin

Les Philosophes Barbares : depuis 2012, Les Philosophes barbares se sont donnés pour mot d’ordre de secouer les scènes des théâtres de marionnettes par des spectacles faisant honneur à l’épithète « vivant » qui leur est accolé. Née de leur rencontre au sein de l’Ecole Internationale de Théâtre LASSAAD à Bruxelles en 2009, la compagnie se regroupe autour d’une approche scénique énergique et généreuse qui cultive sans détour un penchant pour le débordement absurde, le décalage et l’humour.

La recomposition des mondes : un spectacle de théâtre de marionnettes dans l’espace public, une adaptation librement inspirée des romans graphiques d’Alessandro Pignocchi. Imaginez   un   monde   dans   lequel   les   hommes  et  femmes  politiques  préfèreraient faire le guet pendant des heures pour observer les oiseaux rares et aller chasser le coati avec les Indiens  d’Amazonie  plutôt  que  l’exercice  du pouvoir ;un  monde  où  les  dirigeants  préfèreraient s’occuper  de  leur  potager  et  se  rendre  à leurs  rendez-vous  internationaux  à  vélo plutôt qu’en voiture pour éviter d’écraser les hérissons même si cela doit leur prendre des mois ; où  les  plantes  et  les  animaux  auraient  les mêmes droits que les humains au point que la légalisation de l’union libre et consentie entre un homme et une papaye, par exemple, puisse être une question sérieusement débattue.

+ d'infos : site web de la compagnie

                 dossier du spectacle

1/2

Cie L'hiver nu

Sauvage ou les enfants du Fleuve (Création Festival Mima 2021)

Lieu à confirmer

​> du 14 au 25 juin

Cie L'hiver nu : Nous avons créé la compagnie L’hiver nu en 2007, à Pantin (93). Nos spectacles voyagent dans des formes théâtrales variées : théâtre de texte, théâtre visuel, théâtre de marionnettes.Depuis 2011, nous avons investi une ancienne ferme transformée en colonie de vacances, dans un hameau de sept habitants. Nous y avons installé une salle de répétitions, un atelier de fabrication de décors, un foyer d’accueil – bar. Nous y répétons nos spectacles. Nous y accueillons d’autres compagnies qui ont besoin d’espace pour travailler. Nous y accueillons les habitants (nos voisins plus ou moins proches) pour inventer ensemble des rencontres joyeuses : banquets d’hiver, performances, ateliers, bavardages, comités de soutiens, accueil de réfugiés, joutes philosophiques, lectures insensées, actions politiques.

Le spectacle : depuis mai 2019, notre recherche artistique consiste à convoquer la pensée des enfants sur le monde quiles entoure, sur leur milieu. Nous nous intéressons à des formes de pensée qui s’écartent de la pensée domi-nante rationnelle : la pensée des enfants, « la pensée des plantes », « la pensée des animaux », pour les mettreen dialogue. Nous avons l’intuition que ces différentes formes de pensée peuvent être source d’inspirationpour la création d’un autre rapport au monde.Il s’agit de tenter un déplacement de notre regard, par l’intermédiaire du jeu et de la poésie: ne plusconsidérer l’humain au centre de toute action, tordre le coup à l’anthropocentrisme, au moins le tempsd’une expérience théâtrale. Et si nous pensions comme une plante ? Nous pourrions la faire parler et peut-être inverser notre perception. Et si nous étions la pensée du fleuve? En plantant ces graines d’une pensée del’autre en nous, nous cherchons à inventer d’autres récits du monde, passés et à venir.En créant un spectacle sur cette thématique, il ne s’agit pas de faire un pamphlet politique sur la crise écolo-gique mais bien de créer du lien entre des disciplines (théâtre/arts plastiques), entre des générations(enfants/adultes) et entre des êtres vivants (humain/non-humain), et cela grâce à la poésie et à la puis-sance de la marionnette.

+ d'infos : site web de la compagnie

                 dossier du spectacle

Mima - 6 rue Vigarozy, 09500 Mirepoix